Histoire de GER

Histoire de GER

Ger, en quelques chiffres
Population : 1951 habitants (recensement 2015)
Superficie : 3150 hectares
Altitude : 415 mètres

Ger, une charmante ville historique, reposante et dynamique.

Gère tient son nom de l’occitan « YERR » : le territoire recouvert de Landes humides et non cultivées. Ces landes de bruyère ont été remplacées au fil du temps par le maïs d’où l’écusson de notre village : un brin de bruyère et un épis de maïs.

Ger possède une preuve d’un peuplement ancien qui aurait colonisé cette zone (environ 3000 ans avant notre ère) : le menhir (4,5 m deux haut – 17 tonnes) qui a été découvert dans les années 70 sur la Lande dites de ROYE au nord/est du quartier Marque Debat.

Le plateau de Ger est situé au milieu du «CAMI SALIE» chemin du sel, qui allait de Salie de Béarn à Sallie-Du-Salat (Haute Garonne).

Eglise de Ger

Eglise de Ger

Son église fortifiée date du 15e siècle ; la dernière rénovation a été réalisée en 2005.

Le clocher est élevé sur le reste du donjon du château qui sert d’accès à la nef (ce jour l’ancien pont levis).

Ger fut le fief constitué en dot à Jeanne de Béarn, fils naturelle de Gaston IV, Vicomte de Béarn, lors de son mariage avec le Vicomte d’Aure et d’Asté en 1483.

Au centre du triangle de Tarbes, Pau, Lourdes, avec en toile de fond les Pyrénées, Ger bénéficie de nombreux atouts :

D’agréables sentiers de randonnée où vous pourrez peut-être apercevoir cet oiseau échassier au long bec courbe, piquant la terre des landes et marais, le « courlis », ou le lézard vivipare et la grenouille agile. Vous pourrez également découvrir les fontaines de Houm dou Souc et la Fontaine de la Houm de Cazaléis.

  • Un centre de village agréable et attractif
    Ger, notre village

    Ger, notre village

  • Une vie associative culturel et sportif très riche
  • Un ensemble de petits commerces et de nombreux artisans
  • Une école maternelle et primaire qui compte près de 200 élèves
  • Un groupe médical
  • Une cyber-base
  • Une crèche intercommunale