Atelier peinture

Atelier peinture

Depuis la rentrée 2014, tous les élèves bénéficient des nouveaux horaires à l’école.

Cette nouvelle organisation du temps scolaire répond avant tout à des objectifs pédagogiques pour permettre aux enfants de mieux apprendre à l’école : favoriser les apprentissages fondamentaux le matin, au moment où les élèves sont les plus attentifs ; bénéficier de 5 matinées au lieu de 4 pour des temps d’apprentissage plus réguliers.

Mais pourquoi tous les enfants n’ont-ils pas le même emploi du temps ?

Aller à l’école le mercredi matin ou le samedi matin, organiser ou pas des ateliers… A condition de respecter le décret du 24 janvier 2013, chaque commune peut organiser les nouveaux rythmes scolaires comme elle le souhaite à l’échelle de chaque école.

Il y a donc autant d’emplois du temps différents que d’écoles maternelles et élémentaires en France.

D’une commune à l’autre, une école ouvre le mercredi matin, une autre le samedi matin, dans une autre on fait classe jusqu’à 17 heures, une autre jusqu’à 15h45, dans certaines écoles il y a des activités le vendredi après-midi ou encore tous les jours après le déjeuner…

A Ger, le mercredi matin a été privilégié, et deux journées de classe ont été en conséquence raccourcies d’une heure et demie.

Quelles sont les activités périscolaires sur la commune de Ger ? 

  • L’accueil périscolaire est un service proposé aux familles par la municipalité. Il concerne les plages horaires durant lesquelles l’enfant est à l’école en dehors des heures d’enseignement.
  • 201 enfants sont concernés (76 maternelles et 136 élémentaires)
    Atelier cuisine

    Atelier cuisine

  • Accueil périscolaire sous la forme de garderie municipale :

Tous les matins de 7h30 à 8h50
Les mercredis de 12h à 12h30
Les lundis et mardis de 16h30 à 18h30
Les jeudis et vendredis de 16h45 à 18h30

  • Un service de restauration scolaire à la pause méridienne, sauf les mercredis. Cette pause est allongée de 15 minutes les lundis et mardis
  • Les temps d’activités périscolaires (TAP) prévus les jeudis et les vendredis de 15h15 à 16h45
  • Une étude dirigée « aide aux devoirs » de 17h à 18h tous les jours

Que font les enfants pendant les TAP ?

  • La commune mobilise ses agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles, ses agents de restauration et travaille avec des intervenants extérieurs diplômés et qualifiés pour proposer un accueil de qualité lors des TAP.
  • Théâtre, jeux, chant, musique, projet éducatif sur l’environnement, sport, atelier manuel, apprentissage de la langue des signes, atelier pâtisserie, découverte du béarnais, formation aux 1er secours, sont des activités proposées.

Pour quelle période le planning des activités est-il fait ?

La commission des affaires scolaires a mis en place un planning d’activités par cycle, soit 5 cycles dans l’année. Les changements d’activités se font entre chaque période de vacances scolaires.

Le Projet Educatif Territorial (PEDT) a été mis en place sur la commune,

Pourquoi et Quels sont les objectifs ?

Le PEDT est conçu en complémentarité des projets éducatifs mis en oeuvre sur le territoire.

Les objectifs principaux sont de :

  • Favoriser la réussite scolaire,
  • Privilégier la découverte pour tous les enfants avec des activités diverses et variées,
  • Favoriser l’épanouissement personnel et collectif des enfants,
  • Développer la confiance en soi, l’estime de soi,
  • Mettre l’enfant en situation de réussite,
  • Faciliter la continuité en recherchant une cohérence avec le projet d’école,
  • Prise en compte de l’importance du facteur temps.

La mise en place de ce PEDT doit permettre de :

  • Développer les pratiques sportives au cours des TAP 

L’apprentissage psychomoteur de l’enfant passe par l’activité physique et sportive. Le sport permet sur le plan psychologique d’acquérir confiance en soi, autonomie, esprit d’équipe et d’entraide.

  • Développer les activités artistiques et culturelles au cours des TAP

L’inégalité d’accès à la culture est un problème souvent soulevé, ces activités doivent permettre d’éveiller la curiosité des enfants.

  • Développer les activités liées à la citoyenneté

Faire découvrir et montrer l’intérêt aux enfants à s’ouvrir sur les thèmes citoyens de notre société : l’environnement, la sécurité, etc.

  • Jouer

Importance des temps de jeux pour la structuration de l’enfant.

  • Aménager des temps de pause

S’adapter et prendre en compte le rythme des enfants (surtout des touts petits).

En 2014, la ministre de l’éducation nationale a fortement conseillé à toutes les communes de mettre en place un PEDT. Ce dernier a permis de clarifier, de préciser les modalités de mise en oeuvre de cette réforme des rythmes scolaires sur chaque territoire. Le PEDT de notre commune a été approuvé le 28 avril dernier par l’inspecteur d’académie et le préfet des Pyrénées-Atlantiques, le fond de soutien au développement des activités périscolaires devrait être renouvelé pour l’année 2015/2016.

Quel est le Coût de cette réforme ?

Ce sont les communes qui supportent le coût financier de cette réforme. L’Association des maires de France évalue à 150 euros par élève et par an les frais dus au changement des rythmes scolaires. Pour 2014, l’Etat a apporté une aide de 50 euros annuels par enfant. Le reste est à la charge des communes.

Celles-ci peuvent ensuite choisir de solliciter, ou pas, une participation financière des parents. Pour l’année 2014/2015, un atelier TAP d’1h30 revient à la collectivité à 3,19€ par enfant.
Compte tenu de la nature des activités proposées au niveau élémentaire et du coût des intervenants extérieurs, qui sont des professionnels diplômés et rémunérés, une participation financière des familles est demandée de 5 euros par enfant et par cycle depuis la rentrée de septembre 2015. Le tarif est dégressif selon le nombre d’enfants à charge de la famille (2€ pour le 2nd et 3ème enfant). Une aide du Centre Communal d’Action Sociale de la commune peut être demandée, cette dernière sera étudiée au cas par cas par les membres du conseil d’administration.

Pour les enfants de l’école maternelle, le personnel communal continuera de s’occuper en partie des TAP ; il n’est pas demandé de participation financière aux parents. Des intervenants extérieurs seront sollicités pour des ateliers ponctuels (notamment avec les grandes sections).