C’est grâce à l’expérience accumulée du Conseil Départemental dans le collèges que sont accompagnées les écoles volontaires pour introduire des produits locaux et bios dans les repas proposés aux enfants.

Une convention de partenariat tripartite (Conseil Départemental 64, Association des Maires 64, CCNEB) est en cours d’élaboration, elle permettra le transfert d’expérience du dispositif “Manger Bio et Local, labels et terroirs”. Outre l’accompagnement individuel des cantines volontaires des écoles, l’objectif est de favoriser la collaboration entre les cuisiniers des différentes cantines du territoire, un échange de bonnes pratiques qui permettra de développer la part des produits locaux et bios dans l’alimentation des enfants. 

La cantine scolaire de Ger sert entre 150 et 160 repas par jour. En lien direct avec la démarche soutenue par la communauté des communes, le maire et les membres de son équipe mettent en oeuvre l’entrée de fournisseurs locaux dans l’approvisionnement de la cantine depuis septembre 2019. 

La commune ne part pas de zéro et le personnel de la cantine est prêt à relever le défi. Le collectif fermier 64 et le CIVAM Béarn accompagnent la municipalité dans la mise en place du projet. “Nous avons déjà quelques producteurs locaux qui nous fournissent, mais nous voulons aller plus loin pour répondre aux attentes et parce que c’est le sens de la loi Egalim, votée fin 2018, qui encadre l’instauration de 50% de prouits locaux dans l’approvisionnement de la restauration collective” souligne Jean-Michel PATACQ.