Le composteur

Le composteur

Réduire le poids de ordures ménagères pour fortifier ses plantes et son potager

30 % environ des déchets contenus dans le sac des ordures ménagères sont des déchets biodégradables.

En détournant ces déchets des ordures ménagères, le compostage individuel participe :
– à la diminution des déchets destinés à l’incinération,
– permet d’obtenir gratuitement son propre engrais naturel.


Depuis le printemps 2009, la CCOG, propose à ses administrés d’acquérir un composteur individuel par foyer pour la somme de 15 €.

Trois gestes sont essentiels pour réussir son compost :

1. UN EMPLACEMENT PROPICE :
Disposez le composteur sur une surface plane, si possible, dans une zone semi ombragée, à l’abri du vent.

2. BIEN PREPARER LE SOL :
Retournez la terre sur quelques centimètres et faites un tapis de branchage pour avoir de l’air entre le sol et la première couche de déchets.

3. MELANGEZ LES DECHETS :
Alimentez de façon régulière par alternance et en toute saison le composteur de déchets de cuisine et de jardin. Commencez en introduisant les déchets issus de préparation de repas : épluchure de légumes et de fruits. Ne mettez surtout pas des restes de viandes, de poissons, des crustacés et des os.
Pensez à respecter les proportions suivantes : 2/3 de déchets issus de cuisine pour 1/3 de déchets issus des tonte. Au bout de 10 à 12 mois, le compost est à maturité, il peut servir d’engrais à vos plantations. Mais attention, le compost pur risque de brûler les racines de vos plantes. Il est préférable de mélanger 1/3 de compost et 2/3 de terre. 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez la CCOG au 05 59 16 08 80.